Forum rp basé sur un monde imaginaire.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand le livre des ténebres se trouve à notre portée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astrid
Graphiste
avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 25/03/2011

Fiche technique
Compétences:
Pièces: 80000
Armes:
MessageSujet: Quand le livre des ténebres se trouve à notre portée   Jeu 31 Mar - 19:49

Le lendemain de son combat avec le grand mage Bossy, aux première abord du crépuscule glacial, la jeune sorcière parcourait le paysage depuis des heures afin de retrouver la grotte où elle avait combattu afin de retrouver son épée double. Car elle avait beau essayer de matérialiser, elle n'y parvenait pas. Elle en avait donc conclu qu'en emmenant la sorcière quand elle était inconsciente, Bossy ,n'avait surement pas remarqué que son arme se trouvait encore à terre. Elle arriva donc devant l'entrée de la caverne. Toujours aussi sombre que la dernière fois. Afin de s'éclairer, elle fit apparaître une boule de feu qu'elle garda en main. Ce faible éclairage lui permit de pénétrer dans la grotte sans se heurter à quoi que ce soit. Mais les rayons de sa boule se répercutèrent sur une ombre particulière: celle d'un homme. Il avait de longs cheveux blancs et ses yeux étaient couleurs sang. Il tenait dans ses mains deux grandes épées aux lames acérées. Son visage montrait une soif de tuerie et la lueur sadique qui traversa ses yeux n'échappa pas à la magicienne.

-Ton périple s'achève ici sorcière... je trouverais ce livre avant toi et le pouvoir qu'il contient sera mien... lança-t-il d'une voix forte.


-Mais de quoi parlez vous?

Le livre... il avait bien dit "le livre"... Mais quel livre? Elle comprit très vite que cet objet que cherchait l'inconnue n'était nul autre que le livre des ténèbres. Il devait, d'une manière ou d'une autre, avoir apprit l'emplacement de la relique. Un sourire narquois étira les lèvre d'Astrid.Si c'était bien au livre des ténèbres auquel l'étranger faisait allusion, alors c'était l'occasion rêvée pour agrandir son pouvoir!

-Je ne vous le laisserez pas!

Sans prévenir, il se jeta sur elle et à peine eut elle le temps de l'esquiver qu'il lui entaillait la jambe d'une de ses épées. Étouffant un cri de douleur, elle lança sa boule de feu sur l'homme. Ce dernier se la prit dans le bras et hurla de douleur tendit que l'obscurité gagnait la grotte. Reculant doucement, elle percuta quelques chose qu'elle connaissait bien: son épée. Sans plus attendre, elle lui sauta dessus après s'en être saisie mais son coup se percuta à un bouclier invisible et l'homme asséna un coup d'épée qu'elle para de son épée. Mais elle lâcha son arme et il la saisit au cou. Ne pouvant plus respirer, elle se débattit, griffant la main de son ennemie au passage.


-Je croyais que mon adversaire serait... disons... de taille à m'affronter
, dit-il en ricanant, mais visiblement, tu n'es qu'une bonne à rien!

Enragée, elle envoya d'une main une boule d'électricité en plein dans la tête de son adversaire, mais la décharge était si infime que la main qui lui enserrait le cou se contracta encore plus. Elle manquait d'air, c'était la fin. Elle cessa de se débattre. Elle ne pouvait pas mourir! Pas maintenant! Elle ne serait même pas entré dans l'histoire! Devait elle être condamné à mourir alors que son pouvoir était si peu développé? Elle serra les poings et asséna un violant coup de pied au visage de son agresseur qui fut projeté en arrière, relâchant la jeune fille. Cette dernière inspira une grande bouffée d'air en portant sa main à sa gorge, les poumons en feu. Soudain, une force la releva et deux bras l'emprisonnèrent.


-Une femme comme toi, ça doit pas se trouver partout...
dit l'inconnue en enfouissant son visage dans le coup de la jeune femme. Je pourrais peut être en profiter avant de te tuer...

Le visage d'Astrid se figea d'horreur. Il voulait profiter d'elle? Ça, Jamais! Décidément, les hommes étaient tous les même. Alors qu'il commençait à glisser une main dans son décolleté, elle cria de rage, se retourna dans sa prison de bras, plaqua ses mains sur le torse de l'homme et concentra toute la chaleur qu'elle pouvait dans ses paumes. Puis elle libéra tout ce qu'elle pouvait. L'étranger hurla à l'agonie tendit que sa poitrine se transperçait peu à peu par la chaleur. Les flammes se répercutant sur son corps atteignaient la peau d'Astrid et la brulait à son tour. Quand tout fut finit, il ne restait qu'un corps sans vie, transpercé par un énorme trou, ainsi qu'une jeune fille recroquevillée sur elle même, frissonnant et épuisée par l'attaque qui venait de se produire. Soudain, une lueur violacée attira son regard et elle se releva avec difficulté afin de se diriger vers la source de lumière. Devant elle se dressaient un gros rocher où un livre était exposé. Un livre ouvert, lumineux et dégageant une extrême puissance. Quand elle atteignit l'objet, elle put lire ses quelques mots.

Dissolution

La technique de dissolution, difficile et rare comme une perle d'entre les rochers, consiste à dissoudre un membre et de le solidifier. Mais une grande ouverture d'esprit et une intense concentration le possesseur de ce sortilège doit avoir. Il faut repérer chaque cellule, chaque molécule, chaque particule de l'endroit que tu veux dissoudre. Puis apprend à maîtriser chacun des ces atomes. Quand tu saura le faire, alors tu arrivera à les contrôler comme un de tes membres. Là, tu pourras toutes les dessouder et les ressouder.

Mais dès qu'elle eut finit sa lecture, le livre se ferma puis disparut. Fasciné par la technique qu'elle venait d'apprendre, elle s'assit en tailleur,tentant d'oublier ses blessures et fit en sorte de vider son esprit. Elle essaya de visualiser chacune de ses cellules. Mais son esprit finissait toujours par trouver quelque chose à penser. Elle du s'y reprendre à quelques fois avant de réussir à entièrement vider son esprit, après deux heures de préférence, comme si le livre lui avait donné la patience. Respirant profondément, elle se focalisa sur sa main droite et prit conscience, petit à petit de chacun de ses doigts, de ses ongle puis de ses os, de sa chair, de sa peau. Les détails venaient d'eaux même au fur et à mesure qu'elle se concentrait sur sa mains. Puis, elle bougea un doigts et sentit chaque cellules soudées se déplacer en fonction du mouvement. Alors, comme pour son énergie et sa chaleur corporelle, elle ce concentra et tenta de bouger ces cellules comme si elle bougeait un doigts. Quand elle ouvrit les yeux, grâce à une boule de feu qu'elle fit apparaître en vitesse, elle remarqua avec stupeur que sa main était maintenant comme un milliard de poussières volantes. Elle laissa échapper un cri de surprise et sa main se rematérialisa. Elle reprit peu à peu conscience de l'ensemble de son corps et perçut un grand mal de tête probablement dû à la concentration de la jeune femme. Un grand sourire victorieux étirant ses lèvres, elle ramassa son arme et sortit en boitillant, laissant derrière elle le cadavre d'un homme avec un grand trou dans la poitrine...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bossy
Fondateur
avatar
Messages : 332
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 23

Fiche technique
Compétences:
Pièces: 66000
Armes:
MessageSujet: Re: Quand le livre des ténebres se trouve à notre portée   Ven 1 Avr - 4:56

technique validée, tu peut l'ajoutée. De plus, excellent rp, donc tu peut aouter 5.000 pièces à ton porte monnaie ^^ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livre-des-tenebres.jdrforum.net
 

Quand le livre des ténebres se trouve à notre portée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le livre des ténèbres :: Lieux divers :: Grotte isolée-
Sauter vers: